Être herboriste : à la rencontre des sorcières modernes!

Oct 31 / Caroline Gagnon
Effrayantes, les sorcières ? Pas du tout ! Il est temps de s’éloigner de ce cliché pour aller à la rencontre des sorcières modernes et de leurs pouvoirs. Loin des chapeaux pointus et des nez crochus, de nombreuses femmes se réapproprient aujourd’hui les savoirs ancestraux, reprennent contact avec leur intuition et se laissent guider par le cycle des saisons.

Nous vous invitons à découvrir ce qui caractérise ces sorcières bienveillantes. Qui sait, peut-être vous encourageront-elles à découvrir la magicienne qui sommeille en vous.

La sorcière est une écolo 

La sorcière entretient une connexion particulière avec la nature. Elle connaît bien les forces qui l’habitent, mais comprend également l’équilibre fragile qui la caractérise. Elle s’inspire du cycle des saisons, qui l’aide à apprivoiser les variations de l’existence. En observant le ciel, elle prend conscience de sa place dans l’univers. La nature n’est pas seulement sa maison, elle est aussi un reflet de son propre corps. Tous deux ont besoin de temps et d’attention pour s’épanouir. Tous deux sont en constante transformation.

Puisque c’est au cœur de son jardin que la sorcière puise ses ressources, celle-ci en prend bien soin en retour.

La sorcière est une guérisseuse 

Loin d’être maléfiques, les sorcières étaient les premières guérisseuses. Elles connaissaient les plantes et leurs usages, savaient mettre les enfants au monde et pouvaient soigner un chagrin d’amour autant qu’une vilaine infection. Elles étaient respectées dans leurs villages en tant que porteuses d’une médecine populaire et accessible. C’est avec des ingrédients trouvés près de chez elles, à même les forêts, qu’elles concoctaient leurs remèdes.

Être sorcière, ce n’est pas forcément posséder des pouvoirs occultes, mais plutôt savoir reconnaître son propre pouvoir.

«Si vous désirez parfaire vos connaissances de sorcières et apprendre à connaître les plantes médicinales, explorez nos Cours pour le plaisir! » 

La sorcière est une artiste

Elle concocte des potions, invente de nouvelles incantations et danse parfois sous la lune. La sorcière est une artiste. Elle n’a pas peur d’expérimenter afin de magnifier ses remèdes et connaît le pouvoir de sa créativité. Elle aime transformer les plantes en onguents, les mots en prières et les journées en fêtes. Son savoir-faire lui vient d’une longue tradition. Pour elle, la créativité est affaire de quotidien. On peut, par exemple, être sorcière à même notre cuisine, en ajoutant à nos plats des herbes et des aliments aux propriétés enchanteresses.

La sorcière est une enseignante

La sorcière est à la fois érudite, artisane et philosophe. Chacun sait qu’elle possède de nombreux grimoires renfermant des savoirs ancestraux. Lorsqu’elle marche en forêt, elle est comme au milieu d’une bibliothèque vivante : elle connaît le nom de chaque plante ainsi que leurs particularités. Gardienne de traditions millénaires, elle n’hésite pas à partager ses connaissances et à les rendre accessibles. Qu’on les appelle médecines de cuisine ou remèdes de grand-mères, les astuces qu’elle partage permettent à chacune de prendre en charge le bien-être de la maisonnée.
Write your awesome label here.
L'herboristerie vous intéresse?

Dans cette entrevue, Caroline Gagnon vous parle des différentes manières dont les plantes médicinales peuvent transformer nos vies.

La sorcière est une magicienne

La sorcière possède plusieurs pouvoirs dont le plus charmant est sans doute sa capacité à percevoir la magie du quotidien. Là où certaines ne verraient qu’un joli paysage, elle voit tout un univers à découvrir, des plantes aux pouvoirs merveilleux et des symboles puissants. Avec gratitude, elle compte les moments de sa journée comme une suite de petits miracles. Le lever de la lune ou la lumière chaude de l’automne ne sont pas des détails anodins. Pour elle, la magie est d’abord une philosophie de vie, une façon unique d’observer le monde.

Cet enchantement de chaque jour, elle sait d’ailleurs le partager à ceux qui l’entourent, rendant ainsi leurs heures un peu moins monotones.

Articles qui pourraient vous intéresser

5 suggestions de livres pour débuter en herboristerie
écrit par Caroline Gagnon | 1 juin 2021
25 plantes médicinales à connaître et à utiliser
écrit par Caroline Gagnon | 13 mai 2020
5 avantages d'étudier l'herboristerie en ligne
écrit par Caroline Gagnon | 1 septembre 2020