Échinacée : quand et comment

Article paru dans Ici Maintenant, édition du 7 décembre 2001, Bromont, Qc.

Stimulante immunitaire et très prisée en début d’infection - Savez vous l’utiliser à son plein potentiel ?

Produits d’échinacée

Echinacée plante médicinale | FloraMedicina, école d'herboristerieAvant d’aller plus loin, il faut savoir choisir ces produits d’échinacée.Choisissez donc de l’échinacée en extrait liquide ou en capsules - pas en comprimés, gélules, ampoules ou autre extraction-mystère !

Je suis une adepte des produits d’herboristerie traditionnelle, c’est-à-dire de produits préparés selon les méthodes traditionnelles, par des herboristeries québécoises, produits élaborés à partir de plantes biologiques en extractions concentrées. En ce sens, je vous recommande chaleureusement les produits de la Clef des Champs, de l’Armoire aux Herbes, de la Souris Verte, de Mycoflor et des Herbes de Hatley.

Si votre magasin de produits naturels (ou même votre pharmacie, comme la tendance semble se maintenir) ne tient pas ces produits, demandez qu’il le tienne ! Choisissez donc de l’échinacée en extrait liquide ou en capsules - pas en comprimés, gélules, ampoules ou autre extraction-mystère ! (voir plus bas au sujet de l’échinacée en poudre). Évitez aussi les extraits standardisés, qui ne présentent plus une plante naturellement équilibrée, mais bien une plante à laquelle on a ajouté un ingrédient spécifique.

Pour ce qui est de l’échinacée en capsules, assurez-vous que la poudre d’échinacée comprise à l’intérieur soit bel et bien de l’Echinacea angustifolia ou de l’Echinacea pallida. L’échinacée souvent retrouvée sur le marché est l’Echinacea purpurea et, bien qu’elle soit tout à fait indiquée lorsqu’elle est fraîche (en extraits liquides, par exemple), elle perd énormément de ses pouvoirs médicinaux une fois séchée. Et comme elle ne coûte pas cher à produire, c’est celle-là qui est souvent mise en capsules ou en comprimés. Alors lisez les étiquettes et si le fabricant ne vous donne pas ce détail sur l’étiquette, changez de marque ! En Amérique du Nord, on utilise généralement la racine d’échinacée. En Europe, les parties aériennes de la plante sont plus utilisées et donnent aussi de bons résultats.

Comment ça marche ?

On pense que l’échinacée simule une invasion microbienne et alerte tout le système immunitaire !

La publicité nous montre souvent l’échinacée avec des gants de boxe. L’image est trompeuse, car l’échinacée elle même est très peu antiseptique. En fait, il existe bien des théories sur le fonctionnement de l’échinacée. Bien que cette plante soit très étudiée, il n’y a, à ce jour, que des théories sur son fonctionnement. Fleur d'échinacée - Echinacea purpurea La théorie la plus retenue à l’heure actuelle veut que l’échinacée fonctionne en STIMULANT les fonctions immunitaires. Comment fait-elle une chose pareille ? L’échinacée comporte des molécules très complexes dont la structure ressemble beaucoup à ce qui est retrouvé en surface de certaines bactéries ou autres microbes. On pense que l’échinacée simule une invasion microbienne et alerte tout le système immunitaire ! C’est un peu comme un signal d’alarme, la trompette qui réveille les troupes. Ceci explique pourquoi il est beaucoup plus efficace d’utiliser l’échinacée au tout début d’une infection, alors que tout le système immunitaire n’est pas encore complètement déployé. Une fois que le système immunitaire est en pleine activité, il ne sert à rien de lui jouer de la trompette dans les oreilles. Il sait ce qu’il a à faire et il le fait. Il est aussi important de savoir autre chose :

Il ne convient pas de prendre de l’échinacée sur de longues périodes de temps.

Il ne convient pas de prendre de l’échinacée sur de longues périodes de temps. Il n’est pas souhaitable de maintenir le système immunitaire en état de combat à l’année longue, car il s’épuisera. Par contre, il est tout à fait approprié de prendre de l’échinacée en prévention, une fois de temps en temps et sur de courtes périodes (quand tout le monde autour de soi commence à moucher, par exemple…).

  • N’hésitez pas à prendre de grandes doses d’échinacée. Ceci rend tout à fait justice à son mode de fonctionnement, celui de mettre le système immunitaire en état d’alerte et de combativité.
  • L’échinacée est particulièrement efficace en cas d’infections du système respiratoire supérieur (gorge, sinus), mais son action est remarquable en n’importe quel cas d’infection.
  • Certaines personnes disent que l’échinacée ne fait rien pour eux. C’est possible. Certaines personnes ont complètement épuisé leurs réserves immunitaires (stress, épuisement et mauvaise alimentation sur de longues périodes). Il n’y a plus de soldats disponibles, même quand on sonne l’alarme. Ces personnes devront se reposer, bien se nourrir et travailler avec d’autres plantes pour détoxiquer leur corps et refaire leurs ressources immunitaires.

    Voilà pour ces quelques détails qui, je l’espère, vous aideront à mieux comprendre ce que cette superbe plante peut faire pour vous.

Consultez notre capsule vidéo Échinacée plante médicinale.

Partagez!


Blogue FloraMedicina, école d'herboristerieVidéos et articles, FloraMedicina, école d'herboristerieMateria Medica de FloraMedicina - cours en ligne disponible en tout tempsCours en ligne Alimentation thérapeutique | FloraMedicina, école d'herboristerie

Vous voulez en savoir plus sur les plantes médicinales et l'herboristerie ?